Le Blog : L'harmonie des Couleurs

Comment décorer ses murs ? (revêtement 2/2)

Ravie de vous retrouver pour la suite de cet article consacré aux revêtements muraux ! 😃😃

Après la peinture, les plaquettes de parements et la faïence, nous allons aborder les enduits décoratifs, le papier peint et le lambris

Les Enduits Décoratifs / Peintures à Effets

Il y a plusieurs années, quand j’ai commencé à travailler dans le rayon peinture, c’était la mode des peintures à effet : taloché ou brossé, tadelakt, sablée ou encore béton ciré. Cet enduit se présente dans un aspect fluide, et beaucoup moins pâteux que l’enduit pour crépi.

Il en existe qui s’applique au rouleau ou au spalter. Ils existent toujours et leurs effets ne se démodent pas. D’apparence plus malléable, il requiert une certaine technique notamment pour ceux nécessitant l’usage de la taloche.

L’avantage d’un enduit, c’est que étant donné sa matière épaisse, vous pouvez l’appliquer sur un mur abîmé ou irrégulier, mais j’insiste qu’il doive tout même être propre, mais vous pouvez zappez l’étape de l’enduit de finition.En appliquant le produit, vous pourrez ajuster et réégaliser le tout pour une finition propre et nette.

Crédit Image : NovaColor France

Son point fort : Il existe de nombreux effets, aussi bien pour les enduits que pour les peintures à effets.

Dans quelle(s) pièce(s) : Dans toutes les pièces. Attention, certains enduits décoratifs ne sont pas recommandés dans les pièces humides.

Sur quelle(s) surface(s) : Sur les murs, bien évidemment ! Eviter les sources de chaleurs tels que à proximité des poêles ou proches des points d’eau.

Les peintures décoratives : « Résinence »  a fait l’effet d’un produit révolutionnaire dans les GSB lors de son lancement. Depuis, la concurrence s’en est inspiré et c’est ainsi que sont nées les peintures décoratives que vous appliquez sur le carrelage ou directement sur vos meubles. De manière générale, ce sont des peintures qui s’appliquent sur les supports lisses tels que le carrelage ou le mélaminé et qui vous permettent de changer le couleur et/ou l’aspect sans passer parce de gros travaux et par conséquent, de gagner du temps.

Le Papier Peint

A travers les années et les époques, il a su s’adapter à la tendance et donner du style !

Qu’il soit classique, design, nature, chic, moderne, romantique, industriel, géométrique, vintage, pop, … il y en a pour tous les styles ! Intissé, Vinyle, Papier-peint… selon le type de papier, la pose  et l’encollage ne sera pas le même. Il est important de se référer à la fiche technique du rouleau.

A savoir : Lorsque vous achetez un rouleau de papier peint, vous retrouverez plusieurs informations, notamment le numéro de bain comme un numéro de série, souvent appelé « bath »

Repérez-le, c’est important ! Pourquoi ?

Parce que, dans le cas où vous désirez faire un panneau de mur complet, un rouleau ne sera pas suffisant et si vous apposez 2 rouleaux de la même référence mais ayant un numéro de bain différent, la légère différence peut se voir, c’est un risque.

L’astuce : Parce que pour une même référence vous retrouverez plusieurs « bain », déposez les sur des murs différents et même si dans un angle vous avez 2 lots différents, ça ne se verra pas puisque la lumière se reflétera différemment sur les 2 murs.

Bon à savoir : Comment quantifier le nombre de rouleaux dont j’ai besoin ?

Mesurer votre mur du sol au plafond (en règle générale, c’est 2,50 m). Sur chaque rouleau, vous retrouverez dans la désignation du produit, la longueur du rouleau (prenons 10,05 m)

Pour un papier peint sans raccord, vous comptez 4 lés par rouleaux et si, vous avez des raccords, référez-vous à la petite fiche technique : à côté de l’icône représentant le raccord, vous aurez une indication en cm, par exemple 23 cm. Cela veut dire que le raccord, se fait tous les 23 cm, vous allez perdre alors 23 cm sur chaque lé…vous me suivez ?

Voici la formule de calcul : Longueur de mon rouleau / la hauteur de mon mur (dans notre exemple : 10,05 / 2,5 = 4,02 > Pour le moment, vous savez que vous pourrez faire 4 lès avec 1 rouleau

Incluons le raccord, vous perdez 23cm sur chaque lé, vous en avez 4 donc 4×23 = 92cm

10,05 – 0,92 = 9,13 / 2,5 = 3,652 soit 3 lès

Astuce : Gardez ces petites chutes pour créer des rappels dans des cadres par exemple.

Son point fort : Sa diversité ! Que ce soit en trompe l’œil, en panoramique ou bien en uni, il existe forcément un papier peint fait pour vous, répondant à votre souhait.

Dans quelle(s) pièce(s) : Evitez les pièces qui auront de la condensation tels que la salle de bain. Même si il existe des papiers peints adaptés, je ne vous le recommande pas.

Sur quelle(s) surface(s) : Les murs ! Au sol, ça ne serait pas une bonne idée !

Le Lambris

Il existe 2 types de lambris : le bois et le PVC.

Posé de façon verticale ou horizontale, c’est à votre convenance. Verticale, il allongera la pièce, et verticale, il l’agrandira votre hauteur sous plafond. Le lambris se pose très facilement, il ne nécessite pas de temps de séchage comme la peinture, ou bien de raccord précis comme le papier peint.

En PVC : C’est celui de 2 qui sera le plus étanche, et qui conviendra parfaitement dans une salle de bain par exemple. Du fait que c’est une matière plastique.. (Oui ça n’est pas bon pour la planète) mais d’un point de vue positif, c’est que étant donné qu’il est la diversité des aspects et décors qu’il peut proposer : imitation bois, aspect carrelage ou avec des motifs décoratifs…

Là encore, vous aurez une multitude de possibilité pour créer votre intérieur.

En bois, il s’avère être un super isolant, il apportera une atmosphère chaleureuse et rustique à la pièce. Il demande un peu plus de vigilance que pour le PVC. Il faut s’assurer qu’il est bien sec afin qu’une fois posé, il ne bouge pas de trop (il pourrait alors bouger, et fissurer ou bien se rétracter et créer de vides entre les lamelles. Dans ce cas… ce n’est que le début des ennuis 😯😕)

Malgré le fait qu’il proposera moins de diversité que le PVC, c’est mon chouchou 😍 parce que l’on se retrouve face à une matière première, qui se suffit à elle-même et c’est plus naturel.

Et vous, entre le PVC et le bois, lequel des deux vous séduit le plus ?

Son point fort :

Et même si on ne l’avouera peut-être pas de nous-même, il s’avère être un cache misère (mais cela n’empêche pas que vous posiez du lambris, sur un mur tout beau, tout propre aussi, c’est même très bien) Ré-égaliser un mur prends du temps, alors poser du lambris permet de créer un nouveau support tout en installant une atmosphère différente à la pièce.

Dans quelle(s) pièce(s) : Toutes les pièces … à une condition : Si vous mettez du lambris bois dans une pièce humide, protégez-le ! N’oubliez pas que le bois est une matière qui vit et qu’il faut impérativement le préparer à être installer dans une pièce humide.

Sur quelle(s) surface(s) : On reste sur les murs et au plafond 😜

C’est ainsi que se termine le chapitre sur les revêtements muraux, j’aurais l’occasion d’aborder plus en profondeur chacun de ces éléments dans de prochains articles.

J’attends vos réactions, vos opinions et votre avis sur ce que vous pensez de ces revêtements !

Tagged , ,

About Elodie

Je m'appelle Elodie 👩 et pour en savoir un peu plus sur mon histoire et la création de " En Harmonie " je vous donne rendez-vous sur la page " Le récit de En Harmonie " ⭐ " Ensemble, créons l'intérieur qui vous ressemble " ⭐
View all posts by Elodie →

1 thought on “Comment décorer ses murs ? (revêtement 2/2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *